Christian Voltz

  • Un dialogue vif et amusant fait de questions/réponses entre un père et son fils. Dis, Papa, pourquoi on ne prend pas la voiture pour aller au jardin ? Pourquoi les pucerons mangent les salades ? Pourquoi il n'y a pas de pommes sur mon pommier ? Et pour finir, une pirouette : Dis, Papa, pourquoi tu poses toujours des questions ? Un univers graphique fait de fil de fer, papier, tissu, bois, conserve rouillée et autre matériel de récupération, et un sens maîtrisé de la narration. Un album drôlement bien ficelé !

  • Monsieur Anatole prépare le goûter pour mademoiselle Blanche. « Il n'y a rien qui marche, c'est n'importe quoi cette recette ! » « C'est pourtant très simple ! dit le cochon qui vient l'aider : « Comme disait ma mamie « Pour un gâteau qui épate, mets-y quelques patates !». Le lapin ajoute : « comme disait ma mémé, pour ne pas faire de la crotte, ajoute deux, trois carottes ». Et chacun ajoute tour à tour dans la casserole son ingrédient fétiche. Avec un résultat pour le moins surprenant !

  • Petit escargot porte sur son dos, sa maisonnette.
    Aussitôt qu'il pleut, il est tout heureux, il sort sa tête !
    Sacré escargot ! Calfeutré dans sa coquille, il ne sort que lorsqu'il pleut et réjouit les lecteurs de tous âges !

    Christian Voltz s'est emparé des trois comptines avec l'espièglerie qu'on lui connaît, parsemant les images de vraies coquilles d'escargots et de faux gazon, de coccinelles et d'asticots !
    Un jeu de doigts, facile et amusant, accompagne les premières pages du livre. En fin d'ouvrage, une partition pour les chanteurs en herbe...

    1 autre édition :

  • Loupé !

    Christian Voltz

    • Rouergue
    • 18 Octobre 2017

    Une ligne de bus, un arrêt, deux personnages, deux générations qui attendent. Un jeune, debout, suspendu à son smartphone, avec lequel il échange des textos, fait des selfies, consulte l'heure, joue à Candy Crush, écoute de la musique... sans un regard sur la vie qui l'entoure. Non loin de lui, se tient un homme plus âgé ; il est assis et semble totalement satisfait du petit spectacle qui se présente. Seuls ses yeux bougent et observent : une colonie de fourmis passe, une araignée se suspend, une petite plante pousse sur le trottoir. Bientôt le bus va arriver et l'un des personnages va le louper !

  • Heu-reux !

    Christian Voltz

    Aujourd'hui, c'est le grand jour : sa majesté Grobull le tout puissant taureau doit marier son fils Jean-Georges. Pour cela le "tyran" fait preuve de largesse : son rejeton a le choix pourvu qu'il soit « Heureux ». Les vaches prétendantes se bousculent au portillon, mais aucune d'entre elles n'arrivent à obtenir les faveurs du prince ; car Jean-Georges a une aventure secrête, son amour est déjà réservé.
    Un album drôle autant dans son ton que ses dialogues et mises en scène. «Heureux» interroge en profondeur sur les préjugés, interpelle sur les sujets brûlants, mais aussi sur les préoccupations essentielles de chacun quant aux penchants que l'on dit naturels et aux choix de vie.

  • La caresse du papillon

    Christian Voltz

    • Rouergue
    • 29 Septembre 2005

    C'est le printemps, Papapa et son petit fils travaillent au jardin. La caresse d'un papillon éveille le souvenir tendre de Mamama. Même si elle n'est plus là, Papapa sait qu'elle n'est jamais très loin et qu'elle veille au grain.

  • "Attention, surtout n'allez pas par là! Un loup féroce rôde dans le bois!". Mais aucun des habitants de la forêt ne semble se méfier car tous les ventres gargouillent à l'idée de goûter enfin "le" sacré sandwich!

    1 autre édition :

  • Chouette de vie !

    Christian Voltz

    Brrr quel froid de canard ce matin, un vrai temps de chien ! La journée commence mal et notre bonhomme va la traverser comme un grand zoo peuplé de toute la panoplie des expressions animales. Tous les noms d'oiseaux vont y passer, mais une seule rencontre très inattendue en fera un moment au final très humain !

  • Quel bazar !

    Christian Voltz

    • Rouergue
    • 2 Septembre 2015

    Bling bling, les objets débarquent un à un entre les pages et le visage d'un personnage se construit progressivement. Le livre défile et le temps passe à la vitesse d'un escargot qui dans sa course vers l'interrupteur joue le curseur et indique au lecteur ce qui le sépare de la fin. Ce moment où tout s'eteint et où il est temps de faire silence pour dormir. Album pour les tout-petits offert en 2014 dans le département de l'Hérault à tous les nouveaux-nés, Quel Bazar ! rend acteurs autant les petits que les grands, met aussi en scène le livre dans sa pratique et son fonctionnement, sa construction, son début et sa fin pour un aprentissage de la lecture.
    Quel Bazar ! est le nouvel album sorti de la caisse à outil de Christian Voltz. fidèle à son principe d'illustrations en volumes de récupération.

  • Tous avec moi ! a fond la gomme !.

  • Il était une fois une jeune fille pirate qui passait son temps à boire du rhum et à se battre. Son plat préféré à cette jeune fille ? Le saucisson à la queue de chat! MIAM !

  • Il est où ?

    Christian Voltz

    • Rouergue
    • 29 Octobre 2007


    Un album pour retrouver dans chaque double page le morceau apparent d'un petit bonhomme qui se cache et ainsi se familiariser avec les parties du corps et les repères spatiaux.


  • Savez-vous planter les choux à la mode de chez nous ? On les plante avec les mains, avec les pieds... les fesses et les oreilles, et après avoir planté les choux, il faut les manger ! Un classique du répertoire, illustré par Christian Voltz et proposé dans une version tout-carton géant !

  • Christian Voltz inaugure cette nouvelle collection et nous offre une plongée récréative dans son atelier. Clefs désassorties et outils rouillés, fil de fer tordu et vieux pinceaux mais aussi graines et noyaux, plumes et coquilles, peuplent son joyeux capharnaüm. Avec Dans l'atelier de Christian Voltz, il propose d'expérimenter sa façon de travailler et invite le lecteur à, par exemple, écrire son nom avec du fil de fer, à composer un mot à partir d'objets de la vie quotidienne, à ajouter des détails à des photos d'objets pour leur donner vie et, plus généralement, à jeter un oeil neuf sur tous ces objets déclassés qui sont de formidables accélérateurs d'imagination !

  • Comme chaque matin, Monsieur Léon se lève difficilement. Il fait sa toilette, prend son petit-déjeuner, brave les embouteillages pour aller travailler... Mais aujourd'hui, changement d'humeur, un petit peu de couleur suffit à changer la vie.

  • Stromboli

    Christian Voltz

    Décidément le spectacle Stromboli ne fait pas recette. Il y a pourtant 1000 choses extraordinaires à voir... Mais la plus belle attraction n'a pas de prix. C'est l'amour de Monsieur Stromboli.

  • Vous voulez rire ?

    Christian Voltz

    • Rouergue
    • 13 Septembre 2006

    L'herbe est toujours plus verte dans le jardin du voisin, c'est bien connu ! L'asticot solitaire rêve d'être une mouche pour voler, la «Mouchamère» ne songe qu'à quitter les ordures pour découvrir le bleu du ciel tel l'aigle royal, quand ce dernier aimerait tant se débarrasser de ses griffes acérées pour se prélasser dans les bras réconfortants d'un humain. À chacun ses frustrations, ses angoisses, ses rêves de liberté. Dans cette vie, seul l'homme a l'air de se la couler douce, sans autre maître que lui-même... ou presque ! Car ce qui nous lie tous, de l'asticot à la sardine en passant par le pêcheur, c'est notre destin d'êtres vivants : notre fin. Mais faut-il que la mort elle-même nous le rappelle ? Avec perte et fracas, elle nous le dit tout haut : hommes et animaux, nos malheurs sont une blague face à la chance inouïe d'être PLEIN DE VIE !

    Du plus petit au plus grand, du primaire au plus évolué, chaque être vivant connaît et affronte la peur de la mort... Sans se départir de l'humour et de la légèreté dont il sait faire preuve, Christian Voltz fait défiler dans Vous voulez rire ? toute la chaîne animale, de l'asticot à l'homme, de celui qui mange à celui qui est mangé, mettant en scène le cycle de la vie dans une succession pleine de surprises. Encore un livre sur la mort ? Non, Christian Voltz fait ici intervenir la Mort sous la forme d'un personnage pour mieux nous rappeler à notre condition d'être vivant et nous insuffler un véritable élan positif. Une envie irrépressible de profiter des plaisirs et des émotions de la vie afin d'exorciser nos peurs et notre destin ! Dans un style renouvelé, les volumes en matériaux de récupération de Christian Voltz prennent vie, littéralement !

  • Un aigle dans le dos

    Christian Voltz

    • Rouergue
    • 19 Septembre 2001

    De 3 à 7 ans. Dans un décor des années 50, on voit évoluer un chat avec un blouson noir et un air terrible. Le texte, en "voix off", nous apprend les pires choses sur ce sale matou ! Parallèlement nous suivons une petite souris. On se rend vite compte qu'inéluctablement, elle va tomber dans le piège du chat sanguinaire. Mais lorsque le face-à-face a lieu... Surprise! Les apparences sont parfois trompeuses ! "Un Aigle dans le dos" est illustré de la même manière que les précédents albums de Christian Voltz, à partir de scènes de fils de fer et matériaux de récupération.

empty